• La Région Nouvelle-Aquitaine engagée pour un développement numérique au service de l'humain

    La Région Nouvelle-Aquitaine engagée pour un développement numérique au service de l'humain

Travailler autrement

Les nouvelles pratiques induites par le numérique contribuent à renouveler de façon structurante l’organisation du travail et à offrir de nouveaux dispositifs de médiation sociale.

L’émergence de tiers-lieux comme les espaces de travail partagés, les laboratoires de fabrication, les lieux de médiation numérique, de formation et d’acculturation au numérique sont des relais de proximité pour des populations hétérogènes. Ils répondent à ce besoin d’accueillir ces nouvelles formes de travail et de vie sociale en leur offrant un environnement créatif propice à la production, à la réflexion, aux échanges et à la convivialité.

A l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, ce sont près de 1 million d’actifs qui se déplacent chaque jour de plus de 30km pour aller travailler, un quart d’entre eux utilisant régulièrement les transports en commun.

Dans un contexte de saturation des réseaux de transports, l’implantation de nouveaux espaces de travail engendre des externalités positives indéniables : décongestion, diminution du temps passé dans les transports, gain associé à la qualité de la vie…

Les tiers-lieux répondent également pour leur part à l’enjeu d’attractivité des territoires : fondés sur l’ouverture, le partage et l’échange, ils esquissent un nouveau modèle socioéconomique en rupture avec les schémas traditionnels. Sous l’impulsion de dynamiques collectives, ces espaces, pour la plupart autonomes dans leur organisation, favorisent la créativité et l’émergence de services innovants par l’intelligence collective. Ils contribuent ainsi à la transition numérique et à la modernisation de l’organisation du travail.

On peut distinguer principalement 2 types de tiers-lieux, pouvant se combiner :

  • l’espace de travail partagé ou coworking est un lieu de travail partagé où les utilisateurs louent un bureau pour une durée donnée (à l’heure, à la journée, au mois…). L’espace de travail partagé doit être animé par sa communauté et être un réel pôle de vie. Si le travail est le point d’entrée, l’accueil d’autres fonctions est fréquent (services liés au territoire : conciergeries d’entreprises, café, relai AMAP, formations…).
  • l’atelier de fabrication ou fablab est un espace où sont mis à disposition toutes sortes d’outils pour la conception et la réalisation d’objets, notamment numériques : imprimantes 3D, machines-outils pilotées par ordinateur, outils de créativité… Le fablab est un espace de construction collaborative qui s’adresse aux entrepreneurs, aux designers, aux artistes, aux bricoleurs, aux étudiants qui veulent passer rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage.

En 2017, les territoires néo-aquitains comptent 190 espaces de travail partagés et collaboratifs, dont 71% sont des « coworking », c’est-à-dire des espaces permettant de partager un bureau, un accès au web, particulièrement adaptés pour les activités de services. 22% des tiers-lieux sont des « fablabs » et autres ateliers partagés, orientés principalement sur les activités artisanales et créatives.

La finalité : permettre à chaque habitant volontaire de travailler dans un tiers-lieu à moins de 20 minutes de son domicile et notamment en milieu rural.

Pour cela et au-delà du chiffre annoncé de « 300 tiers-lieux en 2020 », c’est un maillage de proximité qui est visé, en termes d’accès aux usages numériques et d’accompagnement à la transformation des pratiques de travail en particulier.

Pour servir cet objectif, un Appel à Manifestation d’Intérêt Tiers-lieux a été mis en place pour la période 2017 et 2018.